BULLETIN MUNICIPAL Numéro 33, janvier 2018, Commission Communication - page 28

Briançon, sa maison familiale était ornée
d'un cadran solaire signé Zarbula. J'avoue
ne pas y avoir porté attention, lors d'une
visite chez lui plus de 20 ans déjà. C'est
seulement au cours de mes recherches
que j'ai pu faire le rapprochement.
Mais revenons à Zarbula, un de ses
principaux chef-d'œuvre fut le cadran
solaire de la maçonnerie de Vallouise
grande mécène de la maçonnerie des
Hautes-Alpes, premier cadran réalisé
depuis son retour d'Amérique du Sud,
d'où ces oiseaux et ces fleurs qui l'ornent.
Zarbula admirateur et soumis aux idées
de Giuseppe Garibaldi.
Garibaldi né le 4 juillet 1807 à Nice sous
l'Empire français, mort à Caprera
royaume d'Italie en 1882.
Il est profondément anticlérical d'où son
appartenance à la franc-maçonnerie,
jamais il ne s'identifia à aucun parti ou
une secte politique, il resta toujours un
maçon fier et sobre, son engagement
maçonnique lui permis d'acquérir une
plus grande maturité et l'incita à
s'intéresser aux principes de la paix
universelle et au mouvement ouvrier
italien. Les liens qu'il tissa avec les
francs-maçons libéraux facilitèrent sa
collaboration avec la monarchie
piémontaise.
La maçonnerie anglaise l'aida et amena
sans doute le gouvernement britannique à
le soutenir en Sicile. Le prince de Galles,
futur Édouard VII et F:. M:. notoire, ne
l'accueillit pas les bras ouvert à Londres
en 1864.
Garibaldi, tout comme Bonaparte était
entouré de frères. Il chercha parfois à
placer ses actions contre le pape sur la
protection maçonnique. Il voulait réunir
les obédiences contre ce dernier. Il fut un
porte-flambeau
des
principes
fondamentaux de la maçonnerie. Lors de
la grande bataille d'Aspromonte en
Calabre contre l'armée royale italienne,
alors qu'il dominait le combat, Garibaldi
ordonna le cesser le feu car très altéré par
ce combat fratricide. Il est fait prisonnier,
beaucoup de ses soldats furent fusillés.
Il est dit que les Garibaldien maçons ont
été épargnés. Garibaldi par soutenir la
cause uruguayenne. L'Uruguay entre en
guerre contre l'Argentine. Garibaldi forme
la Légion italienne, une armée de
miséreux faite d'aventuriers, on les
appelle les chemises rouges.
Notre cadranier Zarbula rejoint son idole,
il en revient riche d'idée pour la
confection de ses cadrans.
Les Muratores du Piémont et les F:. M:.
des Hautes Alpes ont œuvré main dans la
main pour la liberté.
Vénérable Maître j'ai dit.
(abréviation « F:. M:. » : Franc-maçon)
p.28
I...,18,19,20,21,22,23,24,25,26,27 29,30,31,32,33,34,35,36,37,38,...45
Powered by FlippingBook