BULLETIN MUNICIPAL Numéro 33, janvier 2018, Commission Communication - page 26

Les Braconniers du Temps
(texte : M. Jean-Claude Hazan)
J'avais en tête depuis quelque temps de
vous faire connaître ces braconniers. En
fait ce sont des cadraniers.
Monsieur le Maire et ses Conseillers ont
fait appel à M. Jean-Marie Picot, artiste
de son état, mais mondialement connu
sous le nom d'Arcabas.
Parmi ses œuvres : le triptyque en l'église
paroissiale de la Tour du Pin, le musée
d'art sacré de Saint Hugues en Chartreuse,
de nombreux vitraux de par le monde, etc.
En ce qui concerne le premier triptyque
de la Tour-du-Pin, daté du XVIème siècle
est attribué à un élève de Durër, le
second, commandé par la ville à Arcabas
en 2001. Ce dernier s'adresse à son défunt
confrère en ces termes : 450 ans séparent
nos deux œuvres, mais il n'y a pas de
gouffre entre elles car l'art est immuable.
Le premier représente la crucification, le
second, la visite des mages d'Orient.
Je vous faisais part de deux cadrans, il a
fallu les différencier.
Le premier, dit occidental, représente le
signe du verseau, il exprime le temps qui
coule et aussi la source de vie. C'est un
cadran italique, que l'on retrouve
fréquemment en Italie, d'où son nom.
Il donne le nombre d'heures restantes à
écouler, nous avons opté pour ce thème
qui nous a rappelé qu'autrefois nos
ancêtres étaient des paysans et qu'il était
important pour eux d'avoir ces
informations pour la prière du soir. Pour
accompagner ce cadran, une citation
relative au temps fut adoptée, nos ruraux
encore aujourd'hui ne sont pas faciles à
manier. Donc nous privilégions une
phrase de Thalès : « Le Temps est sage, il
révèle tout ».
Sous le cadran une coquille Saint-Jacques
est placée au centre du panneau. Ma
commune est le passage principal du
chemin de Compostelle pour les pèlerins
venant d'Italie, d'Allemagne, de Suisse.
Le panneau porte des courbes, la courbe
supérieure indique les heures du coucher
du soleil. La courbe inférieure les heures
auxquelles le soleil transite par l'azimut
de Saint-Jacques Compostel, quant aux
lignes rouges, elles correspondent aux
solstice et équinoxe. Mais au fait, peut-
être un mot sur Thalès. Il est né 625 avant
Jésus-Christ et mort autour des 547 avant
Jésus-Christ. Thalès est considéré comme
le premier philosophe et mathématicien
grec par sa réflexion philosophique, il est
le premier à donner une explication
rationnelle et non pas mythologiques de
l'univers en faisant de l'eau, l'élément
premier. Quand au deuxième cadran, dit
méridionale, il représente les pèlerins
d'Emmaüs, le thème cher à Arcabas. Ce
cadran indique les heures solaires et
comporte une énigme en relation avec
l'histoire de Rochefort, il faut être
observateur et perspicace pour en
découvrir le sens. Je vous ai déjà
tellement seriné avec Louis Mandrin et je
pense cette fois en finir : une étoile placée
judicieusement sous l'ombre du style
indiquant 17h55, un clin d'œil à
l'enlèvement de Louis Mandrin, nuit du
11 mai 1705.
On remarquera la précision de ce cadran,
une minute le matin, 2 minutes le soir.
Il nous faut parler maintenant des rares
cadraniers connus aujourd'hui. Le plus
célèbre est un cadranier fréquiste des
Hautes-Alpes, le Haut-Dauphiné et le sud
de la Drôme. À la fois maçon, je
reviendrai plus loin sur le jeu de mots,
p.26
I...,16,17,18,19,20,21,22,23,24,25 27,28,29,30,31,32,33,34,35,36,...45
Powered by FlippingBook